LE BLOG NUMÉRIQUE

de Dauphin Telecom

Inscrivez-vous à la newsletter !

pour ne rien rater des dernières informations

du numérique, de l'internet fibre, et de l'actualité

de DauphinTelecom Business.

Merci pour votre inscription !

  • Dauphin Telecom

# Les différentes étapes du déploiement de la fibre optique


Dans l'optique de fournir une connexion Très Haut Débit à leurs abonnés, les fournisseurs d'accès à Internet commencent par déployer leur réseau fibre dans les rues où en utilisant les infrastructures déjà existantes. On appelle ça : le déploiement horizontal.

Le déploiement de la fibre optique commence au NRO (Nœud de raccordement optique). C'est le premier maillon de la chaîne et ils abritent les équipements des Fournisseurs d'Accès à Internet qui utilisent le réseau. Le NRO fait le lien entre le réseau régional et le réseau local de distribution qui délivre la fibre dans un rayon de 10 kilomètres. On peut le comparer au central qui est présent sur tous les réseaux téléphoniques et ADSL. Toutes les lignes de fibre optique d'une zone déterminée (un quartier, une ville ou plusieurs communes à la fois) partent d'un NRO.

En zones très denses, chaque opérateur installe son NRO. Partout ailleurs, il n'y en a qu'un et il est installé par l'opérateur qui déploie le réseau fibre mutualisé.

Dans un second temps, la fibre est déployée dans la rue vers les entreprises et les habitations. Les techniciens utilisent les équipements existants, comme le réseau téléphonique, en aérien, ou en souterrain le plus souvent. Ils tirent la fibre jusqu'à un PM (Point de Mutualisation).

En zones très denses, chaque opérateur déploie son réseau. Partout ailleurs, le réseau est mutualisé. Le PM, c'est une armoire métallique qui est installée dans la rue ou à l'intérieur des immeubles.

À partir du Point de Mutualisation, le réseau est mutualisé. C'est à dire que le premier opérateur qui déploie son réseau fibre optique doit prévenir les autres et leur donner accès au PM. Il doit aussi respecter un délai de trois mois avant de pouvoir commercialiser une offre fibre.

Dès lors qu'un Point de Mutualisation est installé, on considère que tous les logements qu'il dessert sont théoriquement éligibles à la fibre. Pour le savoir, il suffit de faire un test d'éligibilité à la fibre optique. Il vous permet aussi de connaître les offres fibre commercialisées à votre adresse .

Le déploiement de la fibre optique nécessite ensuite l'installation d'un BPO (Point de Branchement Optique), encore plus proche des logements. Il est installé dans la rue le plus souvent. Mais, dans le cas où le PM se situe à l'intérieur d'un l'immeuble, un PBO est installé à chaque étage. On appelle ça le déploiement vertical. En effet, l'installation de la fibre optique dans un pavillon est différente de l'installation de la fibre optique dans un immeuble.

Reste alors une étape avant de pouvoir bénéficier du Très Haut Débit grâce à la fibre optique : le raccordement final. Il est effectué par l'opérateur auprès duquel vous avez souscrit une offre fibre. C'est lui qui est chargé de tirer la fibre du PBO jusqu'à votre logement. Un technicien vous installera alors une PTO (Prise Terminale Optique) afin de pouvoir connecter votre box au réseau fibre optique.


Pourquoi la Fibre Optique est-elle plus rapide ?


Installés dans les années 1990, les câbles électriques, par lesquels passent l'ADSL, pouvaient faire circuler plusieurs types de données, dont celles du téléphone et d'Internet.

Le problème posé par ces câbles électriques est cependant bien connu : il s'agit de l'atténuation, qui fait que plus un endroit est éloigné d'un centre téléphonique, plus la qualité du signal faiblit et plus la liaison devient mauvaise : la connexion est de mauvaise qualité.

Ce problème est corrigé par la Fibre Optique, grâce à une meilleure conservation des données, car émises par un signal lumineux, et dans un câble beaucoup plus petit, épais comme un cheveu. Ainsi, la fibre optique peut proposer un débit 10 à 20 fois plus rapide que celui de l’ADSL, car moins large, avec un débit beaucoup plus concentré.

Il n'y a donc pas que la distance qui joue dans cette différence majeure de débit. Ni la vitesse, car elle est sensiblement la même entre les câbles électriques et la fibre optique.

Les données arrivent avec beaucoup moins de débit par ADSL que par fibre optique, notamment parce que la lumière est beaucoup moins sensible aux ondes électromagnétiques, qui peuvent venir perturber l'acheminement des données par câbles électriques.

Ce qui se traduit très concrètement par la vitesse à laquelle vos pages et vos documents se chargent.


Dauphin Telecom Business vous accompagne tout au long de ce processus.


CONTACTEZ-NOUS